MAIRIES D’ARRONDISSEMENTS :

Publié le 5 Novembre 2013

L’HEURE DU BILAN AVANCE…

D’une gestion peu social---e !

Les Mairies d’arrondissements sont en train de vivre une révolution qui ne dit pas son nom.

Les premiers établissements fréquentés par les parisiens travaillent en sous effectifs chroniques depuis des années, preuves en sont les postes budgétaires non pourvus, d’où la création des RIF, RILH, sans personnels supplémentaires.

Pour mener cette politique, la DUCT profite de la précarité des CUI, formés par des agents titulaires obligés de recommencer ces opérations inlassablement.

La DUCT utilise 10 CUI pour 1 emploi tremplin, ratio bien au-dessus des autres directions.

FUSION DES SERVICES-GUICHET UNIQUE-POLYCOMPETENCES

AVEC QUALIPARIS POUR IMPOSER TOUJOURS PLUS DE PRODUCTIVITE

Le récent rapport de l’inspection générale fixe les objectifs suivants pour les services :

LES FONCTIONS REGALIENNES : Etat Civil / Affaires Générales / Elections

  • «Encourager l’organisation des mariages le samedi après-midi».
  • «Implantation d’outils de gestions afin de contrôler la fréquentation et la gestion des services ainsi que leur niveau de production (état civil, affaires générales)».
  • «Création d’un service numérique pour les mairies d’arrondissement et préparation d’une plate-forme unique pour toutes les demandes que reçoivent les mairies.»
  • «Renforcement de l’équipe mobile pouvant atteindre jusqu'à 15 personnes.».

FONCTION SUPPORT (RH, Finances, Bâtiment,…)

  • «Regrouper les fonctions finances, achats- marché, régie».
  • «plus de fermeture à l’heure du déjeuner des régies. Caler les horaires des régies sur ceux des autres services (nocturne)».

RELATION AVEC LES HABITANTS : (Accueil, RIL, RIF, Vie Démocratique..)

ACCUEIL

  • «Assurer une formation DICOM des accueils des mairies, afin d’uniformiser les réponses aux usagers»

Dernière idée : retirer l’accueil téléphonique pour les regrouper avec les standardistes de l’Hôtel de Ville dans le but de développer le travail en plateforme téléphonique au détriment des services en direction. (Ex : Facil’Famille.)

On sait que c’est sur l’accueil que se reporte d’abord la colère de l’usager. Qui mieux que des agents sur place pourraient donner une information locale ?

ALG

  • «Adapter des cycles de travail des ALG aux besoins des mairies».

D’où les modifications des horaires des ALG qui représentent 73% de l’enveloppe des heures supplémentaires de la DUCT.

C’est officiel, les expérimentations en cours se dérouleront jusqu’aux élections de 2014 et ensuite la Ville présentera sa délibération. Y aurait-il comme une légère inquiétude ?

ET LES CONDITIONS DE TRAVAIL ?

Polyvalence et mobilité prochainement imposée ? A ce stade, la Ville de Paris n’exclut pas des «méthodes coercitives» pour pallier les sous-effectifs.

Les agents expérimentés ayant un peu d’ancienneté sont incités à partir, notamment de l’Etat Civil où l’on sait que plusieurs années sont nécessaires pour acquérir une bonne maitrise.

Les chiffres de l’absentéisme sont en progression et le rapport annuel de la médecine préventive est clair sur le mal être au travail ressenti par les agents avec QUALIPARIS et les dernières réorganisations.

Pourquoi comme elle l’a demandé en CHS la médecine préventive n’est-elle pas associée en amont aux projets de réorganisations ?

… ET FORCE OUVRIERE PREND SES RESPONSABILITES

F.O. Revendique :

  • L’arrêt de Qualiparis, des fusions de services et de la poly-compétence !

  • Recrutement des agents titulaires nécessaires.

  • La création d’une prime de 100€ /mois (IAT 3) pour tous.

Pour revaloriser les spécificités techniques de tous les agents travaillant en mairie

  • Le maintien des H.S. pour les ALG dès 17 H.

  • Le maintien (ou retour) des standardistes et des hôtesses d’accueil en mairie.

  • L’instauration d’un seuil minimum pour ouvrir/assurer un service : jamais d’agent seul face au public !

  • La prise en compte des souffrances au travail par l’instauration d’un «temps de décompression» pour les agents recevant du public.

Seul le rapport de force des agents dans l’unité des services, permettra l’avancée de nos revendications dans chaque mairie.

«ADHERER à F.O, LE PREMIER DES DROITS
POUR DEFENDRE TOUS LES AUTRES…»

Rédigé par force ouvriere mairie de paris

Publié dans #ADMINISTRATIFS, #DUCT

Repost 0
Commenter cet article