COMMUNIQUER INTERSYNDICALE DJS

Publié le 23 Mai 2014

Valse à mille temps à la D.J.S

 

Dans le cadre du préavis de grève sur l’indemnisation du travail du dimanche qui dure depuis début mars dans les établissements sportifs de la Ville de Paris, une délégation des organisations syndicales a été reçue, ce jour, par le directeur des ressources humaines avec son équipe et la direction de la DJS.

L’audience a été brève: le DRH s’est contenté de nous délivrer «le mandat» qui lui a été donné par la nouvelle maire de Paris, à savoir une remise à plat pour tous les agents de la ville de Paris ayant le «bonheur» de travailler les week-ends ou le soir, en visant le cadre global.

La délégation «patronale» a refusé de commencer à examiner le contenu même de la revendication de revalorisation du régime indemnitaire des agents de la D.J.S, tout en reconnaissant la réalité des disparités salariales ou de changer de travail.

Selon elle, des négociations «globales», concernant toute la ville, et dans un cadre plus large que le travail du dimanche, ne s’ouvriront pas avant… 2015 !

Ainsi, l’administration porte seule la responsabilité de cette situation en refusant de négocier !

L’intersyndicale prend acte de cette position provocatrice et irresponsable de la Mairie de Paris et appelle l’ensemble des personnels de la D. J. S. concerné par le travail du dimanche à participer à :

l’assemblée générale du 30 mai à la Bourse du travail de 10h à 12h salle Croizat.

Fait à Paris, le 23 mai 2014.

Rédigé par FO VILLE DE PARIS

Publié dans #GREVES, #A.T., #DJS

Repost 0
Commenter cet article