GREVE DES MAIRIES D’ARRONDISSEMENTS

Publié le 30 Juin 2014

Communiqué: CGT – FO du 25/06/14

 

OU EN EST-ON ?

Depuis le 10 février 2014 des agents des mairies d’arrondissements ont décidé de dénoncer leurs conditions de travail et de lutter pour les améliorer.
Malgré un troisième préavis de grève, aucune négociation sérieuse n’a encore débuté et pour cause la Ville de Paris s’inscrit dans la logique d’austérité du gouvernement et notamment de son pacte d’austérité de 50 milliards.
La feuille de route de Bruno Julliard, nouvel adjoint aux mairies d’arrondissements reprend toutes les mauvaises formules de la précédente mandature : Fusions des services, Mutualisation et mobilité (forcée ?), Télé-services, Qualiparis, modifications des horaires etc…les 100 premiers jours seraient décisifs…
Si chaque mairie connaît une réalité propre, il n’en reste pas moins que certaines situations récurrentes remettent en cause la qualité du service comme les conditions de travail des agents :
• Travail en sous-effectif avec toutes ses conséquences de surcharge, de stress, de fatigue et de non respects des droits statutaires des agents.
• Non prise en compte de l’avis des agents dans l’organisation du travail.
• Perte du savoir et de la spécialisation pour les agents dans les petites mairies.
Dans ce contexte aucune revalorisation financière n’est bien sûr envisagée.
Au niveau central la seule réponse à ce jour a été la création de 6 postes dans l’équipe mobile pour les 20 mairies.

Mairie du 14e :

Malgré notre réception pour Madame la Maire du 14e Carine Petit le 5 mai dernier, la
situation est toujours bloquée : la seule réponse est d’attendre les conclusions d’une
commission qui fait le point sur la situation…
Les agents revendiquent :
• La création de postes budgétaires d’agents titulaires pour renforcer les
différents services : accueil, logis régie élection, rif et Etat civil. (Et donc l’arrêt
du recours à des contrats précaires pour combler des postes d’agents titulaires
restés vacants).
• L’arrêt de la polyvalence et des fusions de services.
• Le remplacement des agents qui partent à la retraite par des agents titulaires
(si besoin avec l’ouverture d’un concours).
• L’octroi d’une prime de 100€ mensuel (IAT3) pour revaloriser la technicité de
tous les agents en mairie.
• Le maintien de la prime caisse des écoles pour la régie.
• La prise en compte de l’avis des agents pour l’organisation des locaux
notamment pour privilégier l’unité des services.
• Mise en place de Protocole spécifique pour définir les droits des agents sur
certaines situations particulières : évènement ALG, accueil du public.


Quoi qu’en disent certains médias complaisants, la Mairie du 14e reste fortement
mobilisée depuis le 10/02/14 avec quasiment la moitié des agents concernés.
Le 10 juin dernier, l’accueil était fermé, les services de la régie, des élections et de la
logistique étaient fortement mobilisé également, le service d’état civil n’a fonctionné
qu’avec ses encadrants aux guichets…
Pourtant la Ville de Paris continue de choisir l’immobilisme et d’espérer l’usure des
grévistes.
Personne n’est dupe la commission doit nous faire patienter jusqu’à l’annonce d’autres réformes : ALG, télé services, Horaires d’ouvertures/fermetures…
Les syndicats FO et CGT vous invitent à venir aux réunions d’informations syndicales
pour venir défendre vos conditions de travail et lutter pour améliorer vos droits :

ON LACHE RIEN !
C’EST DANS LA RUE QUE CA SE PASSE…

syndicat.fo@paris.fr                                            contact@cgt-administratifs-service.fr

Rédigé par FO VILLE DE PARIS

Publié dans #GREVES, #DUCT, #ADMINISTRATIFS

Repost 0
Commenter cet article