COMMUNIQUE CGT-FO-SUPAP/FSU 05.11.14

Publié le 5 Novembre 2014

SUITE à la réunion du 05 novembre 2014

dans le cadre de la grève Petite Enfance

La DFPE  réfléchit à petite vitesse pour ne faire que de faibles propositions.

Le document travaillé ce jour ne reprend pas les propositions déjà faites, hormis quelques ajustements de vocabulaire.

Aucune avancée concernant :

  • Le secteur d’exercice. La DFPE n’est pas claire sur le dispositif (un secteur élargi ou non ?). L’intersyndicale a réaffirmé son exigence d’un seul secteur pour remplacer.
  • Les horaires : L’agent devra t’il intégrer le roulement d’une équipe ou non ?  Au risque de déstabiliser toute une équipe en cas de déplacement d’urgence. Alors que des horaires intermédiaires (8h30 – 18h), apportent une stabilité à l’agent devant faire preuve de mobilité. Veulent-ils les épuiser jusqu’au bout !!!
  • La discrimination pour les agents à temps partiel (de droit ou choisi), qui devront renoncer à ce droit s’ils veulent intégrer le volant de remplacement. L’intersyndicale CGT-FO-SUPAP/FSU s’oppose à cette discrimination contrairement aux autres organisations syndicales.

Quelques miettes concernant :

  • Seulement 40 postes supplémentaires seraient créés pour le volant de remplacement (petit rappel, en 2011, grâce à vos mobilisations 126 postes supplémentaires et 124 redéploiements = 250 postes pour le volant de remplacement. En 2014 il ne reste que 230 personnes sur ces 250. Donc ce ne sont pas 40 mais seulement 20 postes supplémentaires qui sont proposés par la municipalité.
  • La proposition de la compensation financière passerait de 65€/bruts/mois (soit 59€ nets) à 75€/bruts/mois (soit 69€). Avec cet argent vous pourrez vous payer un portable puisque vous devrez être joignable sur un numéro personnel !!! Là aussi l’intersyndicale CGT-FO-SUPAP/FSU s’est opposé à ce critère au vu des nombreuses dérives vécues par les agents quand, pensant bien faire ou par obligation, ils ont transmis leur numéro personnel à leur supérieur.   

Une fois de plus ces propositions ne prennent pas du tout en considération la pénibilité et les contraintes. De plus cette prime est sujet à abattement pour absence (moins 1/30ème par jour d’absence). C’est inacceptable, nous ne sommes pas du tout convaincues que ces propositions puissent améliorer le fonctionnement, ni son attractivité. Qui ira dans un volant de remplacement à ces conditions ? Rappelons que la DFPE s’est engagée à ne plus y intégrer les stagiaires !

Rédigé par FO VILLE DE PARIS

Publié dans #DFPE, #GREVES

Repost 0
Commenter cet article